En matière de design automobile, et plus particulièrement de stratégie de marque, l’utilisation de signatures lumineuses reconnaissables est devenue courante. Ces signatures, telles que la forme en C chez Renault, les ailes DS chez DS Automobiles et les griffes et crocs chez Peugeot, sont le résultat de l’obligation pour les nouveaux véhicules d’avoir des feux de jour. Les bandes lumineuses à LED sont également devenues populaires, en particulier sur les véhicules entièrement électriques. La dernière tendance pourrait être l’incorporation de logos lumineux. Et cela vient d’être autorisé pour les véhicules destinés aux marchés européens. Bientôt, les emblèmes des constructeurs automobiles placés sur la calandre ou le coffre des véhicules deviendront plus visibles en raison de leur éclairage LED.

Une autorisation accordée fin 2022

Le Forum pour l’harmonisation des règlements concernant les véhicules (FHVR), qui relève de la Commission économique des Nations unies pour l’Europe, a modifié sa position sur l’illumination du badge du constructeur en 2022. La nouvelle réglementation sera mise en œuvre sur les véhicules nouvellement lancés en Europe. Le premier véhicule à bénéficier de cette fonctionnalité sera le Volkswagen Touareg après sa refonte et le volet de coffre de ce SUV portera un badge VW rouge, selon le constructeur automobile allemand.

Mais, quelques règles doivent être respectées : l’éclairage de l’emblème « ne doit pas transformer les voitures en supports publicitaires outre mesure. Seul le logo de la marque peut être illuminé pour le moment. Et sa taille est limitée à 100 centimètres carrés ».

L’éclairage LED déjà utilisé pour présenter certaines voitures

Avant Volkswagen, un certain nombre de constructeurs automobiles ont déjà présenté des voitures dotées d’un logo lumineux, principalement sous la forme de voitures conceptuelles. C’est le cas de la Renault Scenic Vision qui a récemment intégré cette caractéristique à l’avant et à l’arrière. L’emblème « Nouvelle Vague » de Renault, qui s’est illuminé pour la première fois lors du dévoilement du prototype Renault 5 en 2018, est à l’origine de cette innovation.

Nissan a également introduit le concept en 2019 avec son Ariya, et Mercedes-Benz a présenté son concept EQG en utilisant un design d’anneau lumineux similaire qui relie les feux avant de son 4×4 de luxe, la Classe G.

Les équipementiers automobiles, comme Valeo par exemple, ont d’ailleurs commencé à travailler sur la fourniture de logos lumineux à la demande de plusieurs constructeurs. Le nombre de commandes et de livraisons devraient fortement augmenter dans les mois à venir.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
https://www.aumazetdegrandmeme.fr https://www.drop-shipping.fr https://www.simplicicar.com https://www.atlantique-gestalt.com https://www.psychologue-bouscat.fr