En Chine, le coût des voitures électriques est inférieur de 30 % à celui des voitures traditionnelles, alors qu’en Europe, la situation est inverse, voire pire. Les voitures électriques fabriquées en Chine représenteront plus des deux tiers des ventes mondiales en 2022. La domination de la Chine sur le marché des voitures électriques devrait atteindre 60 % d’ici à la fin de la décennie, en raison de ses avantages géologiques et d’une stratégie différente de celle de l’Europe et des États-Unis. En Europe, l’accent est mis sur la rentabilité, alors qu’en Chine, le volume est le facteur clé de la rentabilité.

Électrique : Chine Vs France

Jato Dynamics a réalisé une étude complète intitulée « Affordable EVs and Mass Adoption : The Industry Challenge« , qui examine l’intersection des prix des voitures électriques en Chine et en Europe. Le rapport souligne la popularité croissante des voitures électriques en raison de la baisse de leurs coûts, tout en notant que le prix moyen de ces véhicules reste élevé et ne correspond pas aux attentes des consommateurs. Selon l’étude, le coût moyen d’une voiture électrique en Europe était de 55 281 € au cours du premier semestre 2022, contre 48 942 € en 2015. De même, aux États-Unis, le prix moyen était de 63 864 euros, contre 53 038 euros en 2015. Jato Dynamics a constaté que les voitures électriques en Europe sont, en moyenne, 27 % plus chères que leurs homologues à moteur à combustion interne, tandis que la différence de prix atteint 43 % aux États-Unis.

Contrairement à l’Europe et aux États-Unis, la Chine a adopté une approche différente du marché des voitures électriques. Depuis 2017, le coût des voitures électriques est inférieur à celui des voitures à essence, le point le plus bas étant atteint en 2022 avec 31 829 euros, contre 66 819 euros en 2015. Leur stratégie a consisté à se concentrer sur des options abordables telles que les citadines des segments A ou B et les petits crossovers équipés de batteries de taille raisonnable. En conséquence, le prix moyen des voitures électriques vendues en Chine est inférieur de 33 % à celui des voitures à essence.

Pourquoi ces différences ? 

Les pratiques de fabrication des entreprises européennes ont été mises en cause, mais la réalité est plus complexe. La Chine possède des réserves stratégiques de métaux et une capacité de raffinage du lithium qui lui confèrent un avantage dans le secteur, ce qui se traduit par une baisse des prix des batteries.

En outre, les coûts de main-d’œuvre sont nettement moins élevés en Chine qu’en Europe ou aux États-Unis, tandis que les primes d’achat restent élevées. Cela a permis aux marques chinoises de produire des véhicules électriques compacts et bon marché. En outre, les normes de sécurité moins strictes contribuent à la production de voitures plus légères et moins chères.

À titre d’exemple, la Renault K-ZE a été vendue moins de 8 000 euros en Chine en raison de ces facteurs, alors que le même modèle coûte plus de 20 000 euros en France.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email
https://blog.simplicicar.com https://www.michaudtp.fr https://www.franchise-automobile.com https://www.sebweb.fr www.sebweb-asso.org https://www.psychologue-bouscat.fr https://www.chatterie-de-palm-riviera.com https://www.modules-shop.com