Ce qui va changer pour les applications de contrôle à la conduite

Dès le 1er novembre 2021, les applications d’aide à la conduite routière telles que Waze, Maps ou Coyote vont subir un changement majeur. Elles ne pourront en effet plus indiquer les zones de contrôles routiers aux utilisateurs. Du moins, plus sur toutes les portions et en temps réel. Découvrez ce qui va changer pour les applications d’assistance à la conduite dès le mois prochain.

Le fonctionnement de ces applications jusqu'à présent

Depuis leur mise à disposition auprès des automobilistes, les applications d’assistance à la conduite routière signalait toute présence policière par un message. Radar ou contrôle en tout genre : le conducteur était prévenu avant de parvenir dans la zone impactée. 

Mais, dès le premier novembre 2021 ce ne sera plus le cas. Un décret paru au Journal Officiel mentionne que durant des opérations policières sensibles telles qu’une alerte enlèvement, une menace terroriste, ou un déploiement des forces de l’ordre pour contrôle d’alcoolémie ou de stupéfiant. Ces barrages ne seront ainsi plus signalés en temps réel sur les applications. Les utilisateurs percevront un signalement 12 heures après les faits. 

Ne pas parasiter les enquêtes de police

Le but de ces modifications sur les applications d’aide à la conduite routière est de ne pas entraver les recherches et enquêtes de la police. Pour fonctionner, les gendarmes misent en effet sur l’effet de surprise. Toutefois, il faut savoir que cette nouvelle mesure ne concerne que les routes départementales et communales et pas les autoroutes, ni les nationales. De plus, les radars fixes seront quant à eux toujours signalés.

Les préfectures agiront au cas par cas, selon la nature des déploiements policiers, en ce qui concerne l’interdiction de signalement. Cette restriction est enfin limitée à 2 km en ville et 10 km en zone rurale.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email