Renault : un plan B est prévu si l’électrification ne prend pas

Comme de nombreux constructeurs automobiles, Renault nourrit depuis peu le souhait de commercialiser des véhicules purement électriques à partir de 2030. Un pari à la fois osé et risqué, puisque lorsque l’on regarde de plus près : 2030, c’est tout proche ! Mais pas de panique, Renault prévoit un plan B si l’électrification ne prend pas.

L’hybride en secours avant le grand plongeon dans l’électrique

Sans grand étonnement, le plan B de Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, serait donc l’hybridation. En effet, il s’agit d’une alternative idéale pour effectuer une transition vers une mobilité plus propre. L’hybride pollue moins, tout en conservant une autonomie nettement supérieure aux véhicules électriques. C’est pourquoi la marque au losange a d’ailleurs présenté l’an dernier une version hybride rechargeable de sa Mégane IV.

Certes, l’annonce d’un plan de secours rassure, mais l’incertitude et le flou persistent autour de la mobilité électrique. Avec des malus qui explosent et la fin prochaine des bonus pour les véhicules hybrides, tout semble œuvrer en faveur de l’arrivée effective d’une mobilité 100 % électrique dans les prochaines années. Toutefois, de nombreuses questions (recharge, autonomie, prix) persistent encore dans la tête des automobilistes.

Les nouveautés électriques du groupe Renault

Lors de sa dernière conférence, le constructeur français a profité pour mettre à jour et annoncer le calendrier des nouveautés électriques des marques du groupe entre 2022 et 2025.

2024 marque l’arrivée de 4 nouveaux modèles électriques au sein de Renault. Le Prototype R5 sera décliné en version de série comme déclaré lors du plan Renaulution en janvier 2021. Il y a aussi l’arrivée d’un SUV 100 % électrique, qui pourrait bien reprendre les traits du concept car Morphoz.

Du côté de Dacia, tout est mis en œuvre pour remplacer la Spring. Un an après son entrée réussie sur le marché du véhicule électrique, la citadine pourrait s’affirmer sous une nouvelle génération : plus moderne et technologique, semble-t-il. Le programme s’annonce donc chargé pour le Groupe Renault.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email