Tourist Trophy : la course de moto à nouveau endeuillée

Avez-vous déjà entendu parler de la Tourist Trophy ? Tristement connue pour être l’une des courses de moto les plus meurtrières au monde, la compétition vient d’être à nouveau endeuillée. Il s’agit du troisième décès depuis le début de l’édition 2022 et l’on dénombre plus de 250 morts depuis la création de la course en 1907. Certains champions ont d’ailleurs boycotté la compétition depuis plusieurs décennies.

Le pilote Davy Morgan perd la vie

Mardi 7 juin 2022, le pilote nord-irlandais Davy Morgan a perdu la vie sur la piste. La compétition a débuté le 29 mai 2022 et compte déjà 3 morts : le Gallois Mark Purslow est décédé le mercredi 1er juin, puis le français Olivier Lavorel, passager d’un side-car, le 4 juin 2022. Les pilotes doivent-ils continuer à concourir lorsqu’on l’on connaît la dangerosité de cette course de moto qui se tient sur les routes de l’Île de Man, au nord de l’Angleterre ?

263 décès depuis 1907

La course Tourist Trophy a lieu chaque année depuis 1907 et se déroule sur le même circuit depuis 1911. Elle faisait d’abord partie intégrante du championnat mondial avant d’être finalement boycottée par de nombreux pilotes stars à la suite du décès de Gilberto Parlotti en 1970. Elle reste néanmoins toujours ouverte pour les pilotes souhaitant s’y risquer.

C’est pourtant un triste et lourd bilan à constater sur les 360 km de l’épreuve : depuis la création de la compétition, 263 personnes y ont perdu la vie. Ces décès concernent autant les pilotes que les spectateurs, ce qui en fait la course de moto la plus dangereuse au monde. L’année 2016 à elle seule avait vu mourir sur la piste 5 pilotes.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email