Le prix de l’entretien d’une Bugatti Veyron

Les voitures de prestige ne sont pas un luxe que tout le monde peut s’offrir. Elles sont particulièrement chères à entretenir. C’est le cas de la Bugatti Veyron dont la vidange est facturée une fortune. Voici plus de détails sur le sujet.

Des coûts pharaoniques

L’entretien général d’une Bugatti Veyron est estimé plus de 100 000 euros. Sa vidange coûte, par exemple, extrêmement cher. Cette opération seule est facturée près de 22 000 euros. Le prix de l’huile à moteur varie entre 50 et 150 euros. Cette dernière doit être de qualité supérieure.

Pour ce qui est des pneus de la Bugatti, il faut compter jusqu’à 34 000 euros. Leur durée de vie est estimée à 3 ans maximum. À cela s’ajoutent les jantes qui doivent être changées tous les 16 000 km. Le coût de cette opération est estimé à environ 45 000 euros. Ces opérations sont presque obligatoires, car les roues de la Bugatti sont très sollicitées.

Ces coûts d’entretien pharaoniques ne sont pas le fruit du hasard. La voiture, elle-même coûte près de 1,6 million d’euros en version classique. La version spéciale peut atteindre 2 millions d’euros. Ces frais d’entretien n’ont donc  pas de quoi impressionner ses propriétaires !

Pourquoi sa vidange coûte-t-elle si chère ?

Le prix hallucinant de la vidange d’une Bugatti s’explique par la complexité de son moteur. C’est une voiture puissante qui développe 1 001 ch, avec un moteur W16 quadri turbo de 8 litres de cylindrée. Cela montre l’unicité de ce bolide.

En effet, certaines parties du moteur d’une Bugatti Veyron sont difficiles à démonter. En plus, elles sont fragiles, ce qui demande beaucoup plus de temps et de délicatesse. Un travail fastidieux qui peut prendre 27 heures de main-d’œuvre. À titre informatif, le moteur W16 est constitué de 16 bouchons d’évacuation différents, ce qui est impressionnant. La Bugatti possède aussi 16 litres d’huile. Pour faire la vidange, il faut donc remplacer chaque filtre. En plus, elle est protégée par de nombreux panneaux grâce à 50 vis.

Pour atteindre le moteur de la Bugatti Veyron, les mécaniciens doivent démonter tout son arrière. C’est le seul moyen pour ouvrir ses 16 bouchons de vidange. On peut donc comprendre ces tarifs affolants !

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email