Les prix du carburant commencent à chuter

C’est le grand sujet du moment : les tarifs à la pompe n’ont cessé de grimper depuis le début de l’année 2022, provoquant la colère des automobilistes, mais aussi des gérants de stations service. Il semblerait enfin que les prix du carburant commencent à baisser en ce début de semaine, faisant repasser le litre sous la barre des deux euros en moyenne. Même si le coût d’un plein reste très haut, un espoir renaît avec cette première baisse des tarifs. Va-t-elle se poursuivre ? Voici ce qu’il faut savoir.

Le point sur le tarif du carburant

On assistait impuissants à une hausse exponentielle du tarif du carburant depuis de nombreuses semaines, mais il semblerait que ces derniers amorcent enfin une baisse selon les chiffres du ministère de Transition écologique datant de vendredi 18 mars 2022. Il faut savoir que le gazole avait atteint le tarif record de 2,1407 € du litre et repasse à 1,9755 € / litre, soit une chute de 7,7 %.

Le prix du litre de SP 95 était monté jusqu’à 2,0825 € et revient à 1,9737 euro cette semaine, soit une baisse de 5,2 %. Enfin, le E10 est à présent affiché à 1,9334 euro contre 2,0286 euros la semaine dernière. Des tarifs qui restent toujours très élevés, mais repassent sous la jauge psychologique des 2 € du litre. 

Une aide du gouvernement sera mise en place

Des milliers de Français se retrouvent alors en difficulté pour se déplacer. En réponse à ces tarifs exceptionnellement hauts, le gouvernement devrait alors prendre de nouvelles mesures d’aide à partir du 1 avril 2022, et ce, pour une durée de 4 mois afin de contrebalancer avec l’envolée du prix du carburant. Le premier ministre a d’ailleurs annoncé la mise en place d’une « remise à la pompe de 15 centimes par litre » pour tous les Français. Cette réduction a ensuite été instaurée pour le gaz naturel et le GPL et devrait être prochainement revalorisée selon les dires de Jean Castex affirmant que « Total a donné un accord de principe pour aller au-delà de l’effort de l’État ».

Pour profiter de cette aide exceptionnelle, il suffit de faire son plein en station service. La remise sera automatiquement appliquée au moment du paiement en caisse ou directement à la pompe. Il ne faudra alors pas se fier aux tarifs affichés à l’entrée des stations, car ils n’incluront pas la réduction. Les revendeurs seront ensuite remboursés par l’État.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email