Xubaka : la moto électrique qui fait sensation

La grande messe annuelle de la technologie (CES) s’est tenue cette année à Las Vegas.  Au cours de ce grand salon dédié à l’innovation technologique, une invention a particulièrement attiré les projecteurs : la Xubaka. Il s’agit d’une moto électrique mêlant les univers du BMX, de la pop culture et du vintage. Partez à la découverte de ce bijou de la mobilité dans cet article.

La Xubaka, la moto électrique révolutionnaire

La Xubaka est une invention d’une petite PME française installée à Anglet au cœur du Pays basque, la Sodium Cycles. Côté look, la moto est un mélange de plusieurs emprunts. L’aspect tubulaire du cadre vient des vélos BMX des années 1980 en chromoly et ses jantes sont à rayons.

Autre particularité, son long empattement, son phare rond et son guidon « corne de vache » qui s’apparentent aux motos anglaises de seventies. La Xubaka est un engin unique qui mêle fort caractère, fonctionnalité et responsabilité environnementale.

Les performances techniques de la Xubaka

La Xubaka est classée dans la catégorie des 50 CC, elle ne risque donc pas de brûler l’asphalte. Mais, elle affiche tout de même des performances techniques incroyables. Intégré à la roue arrière, le moteur dégage une puissance de 4 kW, ce qui équivaut à un 50 cm³. De quoi assurer de bonnes accélérations pouvant facilement atteindre les 45 km/h.

La batterie de la Xubaka est amovible et se recharge en seulement 4 heures. Elle cumule 1.34 kWh de capacité (48V – 28 Ah). En fonction du parcours et du poids du conducteur, le constructeur affirme que la Xubaka peut atteindre les 60 ou 80 km d’autonomie avec un plein.

Légère, la Xubaka se montre très agile, même en embarquant un passager avec sa longue et double assise. L’avant de la moto est doté d’une fourche télescopique. Dépourvu de pédales, il suffit de tourner la poignée des gaz pour démarrer cet engin. Disponible sur le site de la marque et livré à domicile, la Xubaka coûte 5 990 euros.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email