Détenteur de voitures de luxe bien mal acquises, l’arnaqueur arrêté

Un homme est soupçonné d’avoir vendu des logements sans en avoir déclaré les plus-values auprès des services fiscaux. Détenteur de voitures de luxe bien mal acquises, l’arnaqueur a été arrêté le 20 mai dernier. Retour sur cette affaire.

Repéré par son train de vie

L’homme originaire de Fontanelles dans le Doubs a été repéré par les forces de police à cause de son train de vie. Il roulait en effet en Lamborghini alors qu’il était censé toucher le RSA. En réalité, il cumulait les prestations sociales avec la vente non déclarée de logements dans sa région. La police estime qu’il a pu réaliser plusieurs millions d’euros de bénéfice avec cette arnaque qu’il croyait pourtant bien rodée.

C’est un signalement extérieur qui a mis les gendarmes sur la piste du fraudeur. L’homme s’affichait en effet sans pudeur sur les réseaux sociaux avec le fruit de ses arnaques : vêtements et objets de luxe, mais surtout véhicules sportifs hors de prix pour un bénéficiaire du minimum social. 

Suite à l’enquête, il s’avère que cette personne était à la tête de deux sociétés immobilières par lesquelles il passait pour acheter des maisons onéreuses dans le Haut-Doubs (proche de la Suisse). Il engageait des entreprises de rénovation puis revendait les biens en réalisant de grosses plus-values. Tout aurait pu bien se dérouler pour cet homme, mais c’était sans compter le fait qu’il ne déclarait pas ces plus-values auprès des organismes fiscaux. Une stratégie dangereuse qui a fini par lui causer bien des torts.

Une importante saisie au domicile du suspect

Au domicile du suspect, les gendarmes ont effectué une saisie incroyable, et notamment deux voitures de luxe : une Lamborghini flambant neuve (265 000 euros) et une Mercedes C65  de 50 000 euros. Ils ont également retrouvé des documents attestant de la commande d’une Ferrari ! À cela s’ajoute des bijoux, objets et vêtements de luxe.

Reste à déterminer pour la police les éléments précis de cette arnaque de grande ampleur : combien de logements ont-ils été vendus ? Comment se déroulaient les conditions de vente ? À l’heure actuelle, le suspect continue de nier les faits. Sa compagne a également été entendue par les forces de l’ordre afin d’essayer de reconstituer le puzzle. 

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email