Les conséquences de l’incendie du Felicity Ace

Nous vous en avions parlé dans un précédent article : le Felicity Ace, cargo qui transportait plus de 4000 véhicules à destination des États-Unis, a pris feu au beau milieu de l’océan Atlantique il y a maintenant quelques semaines. Si aucune perte humaine n’est à déplorer, quelles sont les conséquences de l’incendie du Felicity Ace pour le groupe Volkswagen ? Nous allons le découvrir dans cet article.

Il est temps de faire les comptes

Le Felicity Ace a pris feu pour une raison encore indéterminée à ce jour et a fin par couler entièrement dans l’océan Atlantique. Fort heureusement, tous les passagers ont pu être secourus, mais il est à présent temps d’évaluer les pertes financières pour le groupe Volkswagen. Le montant du chargement est estimé à près de 500 millions de dollars, une somme colossale qui risque de fortement impacter les finances du géant automobile allemand.

Des voitures de luxe au fond de l’océan

Les clients américains avaient commandé des voitures de luxe qui étaient acheminées par le cargo Felicity Ace. Plus de 3960 véhicules ont été perdus dans l’incendie dont 1 100 Porsche, 189 Bentley et 85 Lamborghini. Parmi ces véhicules d’exception, 15 Lamborghini Aventador Ultimae, le tout dernier modèle produit par la marque. Bien sûr, ces véhicules seront fabriqués à nouveau pour satisfaire les richissimes clients américains, comme cela a pu être confirmé par Stephan Winkelmann, PDG du groupe Volkswagen : « Nous avons réfléchi ensemble et, heureusement, nous sommes en mesure de remplacer ces voitures, de sorte qu’il n’y aura aucune perte pour nos clients américains ».

Le bateau fonctionnait pourtant parfaitement bien depuis sa mise à flots en 2005. Il était, de plus, affrété par un sous-traitant logistique mandaté par Volkswagen. Ce désastre met le constructeur dans une posture financière délicate : outre les modèles de luxe, ce sont également de nombreux véhicules « standards » qui ont sombré dans l’Atlantique (notamment des voitures électriques Audi et Volkswagen ID.3 et ID.4).

Selon les déclarations du PDG d’Audi, Markus Duesmann près de 1 800 véhicules seront remplacés, mais les clients devront prendre leur mal en patience (peut-être 6 mois de délai). La marque Bentley, quant à elle, devrait pouvoir remplacer 100 unités sur les 189 véhicules perdus. 

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email