Les difficultés de passer un permis en Ile-de-France

Depuis quelques jours, on observe des complications pour passer un permis dans la région de l’Ile-de-France. Les élèves rencontrent des difficultés pour s’inscrire dans une auto-école, et même, pour trouver un moniteur. Si la région est habituée à une situation semblable, elle s’est empirée récemment. Plus de détails sur le sujet.

Une situation envenimée par le confinement

La région parisienne vit une situation sans précédent avec les embouteillages dans les auto-écoles, la pénurie de moniteurs et une longue file d’attente. Les apprentis conducteurs éprouvent des difficultés pour s’inscrire à une auto-école. Certains passent des mois à attendre avant de passer l’examen.

C’est le cas d’Adrien qui a dû changer d’auto-école afin d’écourter le délai d’attente. Cette situation est notamment causée par la crise sanitaire qui impose le confinement. Adrien n’est pas le seul jeune qui se retrouve dans cette situation.

En effet, le permis de conduire est devenu indispensable pour plusieurs jeunes qui souhaitent s’extirper du chômage. Durant le confinement, plusieurs d’entre eux n’ont pas réussi à suivre des cours. Résultat, les auto-écoles se trouvent engorgées au lendemain du confinement.

Laura Felsch, une monitrice d’auto-école explique combien il est devenu difficile pour son responsable et elle de gérer la situation. Ils sont obligés d’alourdir leur planning afin d’accueillir plus de nombres. Selon elle, on assiste à cette situation à cause du Covid. Les gens ne veulent plus prendre les transports en commun et du coup ils veulent avoir leur permis.

Dans certains établissements de Paris, il faut désormais attendre près de 3 mois avant de passer son permis à cause des embouteillages dans les auto-écoles.

Nombre limité de moniteurs et d’inspecteurs

Cet embouteillage dans les auto-écoles est aussi dû au nombre insuffisant d’inspecteurs et de moniteurs dans les centres d’examens. Plusieurs établissements recherchent actuellement des moniteurs en Ile-de-France, mais n’en trouvent pas. De ce fait, ils ne peuvent pas accueillir un grand nombre d’élèves. En effet, plusieurs d’entre eux créent leur propre auto-école.

En revanche, les inspecteurs pensent diminuer le nombre d’heures de cours à partir du mois prochain. Cela va alléger l’emploi du temps surchargé des formateurs. Mais, le temps de formation sera rallongé.

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email