Bugatti s’allie au constructeur croate Rimac

C’est un projet en  préparation depuis plusieurs mois qui a abouti le 1er novembre dernier : Bugatti s’est officiellement allié au constructeur automobile croate Rimac. Les deux marques évoluant pourtant dans un univers assez différent ont choisi de réalisé un mariage censé leur assurer un nouveau départ durable. La marque ancestrale Bugatti (110 ans d’existence) se dessine ainsi un avenir plus moderne, dominé par l’avènement des véhicules électriques. Quant au jeune label Rimac, de douze ans d’ancienneté et spécialisé dans la conception d’hypercars électriques, cette alliance lui permet d’entrer dans le haut de gamme. Tous les détails dans cet article.

Les détails de l'alliance entre Bugatti et Rimac

Il faut savoir que c’est la marque Rimac qui possède la part la plus importante dans cette alliance. Le constructeur automobile croate est majoritaire à hauteur de 55% des parts contre 45% pour le chaperon de Bugatti dans cette opération, Porsche AG. Porsche, qui possède 24% des parts de Rimac aujourd’hui, détenait déjà 10% des parts depuis l’année 2018.

Le fondateur de Rimac, Mate Rimac, sera aux commandes de cette nouvelle alliance. Le dirigeant de Bugatti Stephan Winkelmann n’aura donc plus que Lamborghini sous sa coupe. Un nouveau directeur des technologies, Emilio Scervo, a également été embauché pour œuvrer dans ce nouvel ensemble. Il a été débauché de chez Mc Laren. 

C’est en Croatie que sera établi le siège social du groupement, mais chaque acteur devrait continuer à agir de façon dissociée au sein de leurs propres sites de production. Le site de Bugatti, situé en France, ne devra ainsi pas fermer ses portes et priver d’emploi de nombreuses personnes. 

Si le mariage entre Bugatti et Rimac est désormais officiel, aucune annonce de projet commun n’a pour le moment été faite. Il semblerait toutefois que le but de cette alliance puisse permettre à Bugatti de concevoir un véhicule 100% électrique à plus ou moins long terme. Mais, Bugatti doit avant tout continuer de se focaliser sur la production de son emblématique Chiron dont il ne resterait plus que 40 unités disponibles sur les 500 conçues initialement. 

 

Voitures d’occasion, Actualités automobiles, Vous aimerez lire aussi …

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email